ARDENNES Santé Travail

ARDENNES Santé Travail

Installez cette application sur votre écran d'accueil pour un accès rapide et facile

Appuyer sur Share Puis “Sur l'écran d'accueil”

Un aménagement de poste, c'est quoi ?

L’article L4624-1 du Code du travail précise que « le médecin du travail est habilité à proposer des mesures individuelles telles que mutations ou transformations de postes, justifiées par des considérations relatives notamment à l’âge, à la résistance physique ou à l’état de santé physique et mentale des travailleurs ».

A tout moment dans votre vie professionnelle, vous pouvez être confronté à un problème de santé qui vous empêche d’effectuer certaines tâches liées à votre poste de travail.

Une maladie, un handicap, une allergie… Dans ce cas, le médecin du travail est habilité à proposer des aménagements de votre poste, temporaires ou permanents, pour vous permettre de poursuivre votre travail dans les meilleures conditions.

 

Des propositions d’aménagements au cas par cas

Il peut préconiser l’utilisation d’outils, de matériels spécifiques (fauteuil ergonomique, écran ou machine adaptés par exemple), et /ou vous soustraire à l’exposition d’un produit dangereux. Chaque situation de travail est propre à chaque salarié. Le médecin du travail fait donc des propositions en fonction de votre âge, de votre état de santé, de votre poste et de vos conditions de travail.

Le médecin du travail peut également recommander d’adapter votre temps de travail (temps partiel ou réorganisation des horaires).

La mise en place de l’aménagement de votre poste

L’aménagement matériel du poste de travail peut être partiellement ou totalement pris en charge si vous avez une reconnaissance en qualité de travailleur handicapé (RQTH). Cette reconnaissance facilite également l’accès à une formation professionnelle dans le cadre d’une reconversion. La démarche doit être faite auprès de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) de votre département d’habitation.

L’employeur est tenu de prendre en considération les propositions du médecin du travail. En cas de refus, il doit faire connaître les motifs qui s’opposent à ce qu’il y soit donné suite. En cas de difficulté ou de désaccord, vous ou votre employeur pouvez exercer un recours devant l’inspecteur du travail. Le médecin du travail peut déclarer un salarié inapte à son poste de travail s’il constate que l’état de santé du salarié le justifie.